View Cart
Malajube
_

With the release of their debut record Le Compte Complet (2004), Malajube literally took over the indie rock scene, and have drawn a wide amount of praise with their second album Trompe-l’Oeil (2006), a masterpiece that found its way of springing out of the already artistically rich local music scene, with their unique and original sound. Labyrinthes (2009) confirmed that the band was one of the most prolific and talented bands from Montreal (Olivier Lalande, Nightlife Magazine, February 2009). Mark the date on your calendar, April 19 2011, Malajube releases La Caverne, its long awaited fourth studio album.

In addition of proudly winning five Felix awards over the years in their native province of Quebec, the latest for Alternative Album of the Year in 2009, Malajube was nominated twice for a Polaris Music Prize, Trompe-l’Oeil and Labyrinthes having made the short list. The band has toured relentlessly the country and abroad playing more than hundreds of shows in Canada, in Europe, in the United States and Japan, visiting festivals and events such as the SXSW, CMJ Music Marathon, Osheaga, Les Eurockéennes and Les Francofolies de Montréal, turning on industry heads and listeners alike. Regardless of the language barrier, Malajube’s discography, especially Trompe-l’oeil, pleased critics from all around; The New York Times, NME, Pitchfork, Brooklyn Vegan, Wired, Fader, Filter, Spin, Penthouse, Men’s Health Journal, Vanity Fair and more, all praising Malajube’s music in unison.




Links
_

www.malajube.com
www.facebook.com/malajube


Videos
_

Malajube || Dragon de glace [official music video]Malajube || Flyer for the Metropolis showMalajube || Synesthésie [official music video]Malajube || La caverne [teaser 2]Malajube || Luna [official music video]Malajube || Luna [making of]Malajube || La caverne [teaser]Malajube || Ursuline [live]Malajube || Porté disparu [in concert]Malajube || Porté disparu [official music video]Bang Bang TV presents Malajube || Porté disparu [making of part 2]Malajube || TeaserBang Bang TV presents Malajube || Porté disparu [making of part 1]Malajube || Le jus de citron [official music video]Malajube || Le métronome [official music video]Malajube || Le crabe [official music video]Malajube || Pâte filo [official music video]Malajube || Montréal -40° [official music video]Malajube || Étienne d’août [official music video]Malajube || Fille à plume [official music video]Malajube || Ton plat favori [official music video]


PHOTOS
_

CONCERTS
_

No concert announced yet

Previous Concerts

releases
_

Malajube - La caverne
Store

Dans un monde sans pitié, Malajube fait à sa tête, brouille les pistes et lance un album déstabilisant de bonheur et d'urgence de vivre. De l'âge de la pierre à l'âge du plastique, entre la préhistoire et le show-biznesss. Une sélection précise d'éléments empruntés à la pop afin de créer une drogue sonore. Un alliage musical rétro-futuriste agréablement irrévérencieux et animal.


Malajube - Labyrinthes
Store

"Quelque chose s'est complexifié dans le son de Malajube, plus dense qu'avant. Labyrinthes saisit par ses salves défoulatoires; Ursulines et 333, chansons à haut voltage, sont carrément au bord de l'implosion. Malgré une tangente space-rock plus marquée, les élans prog et des riffs épiques dignes de bands métal, Malajube, c'est aussi cette délicatesse décalée, ces éclaircies qui tempèrent la tempête, souvent dévoilées par les pianos et la voix haut perchée de Julien Mineau."

- Voir


Malajube - Étienne d’août
Store

Un maxi de Malajube, avec plein de surprises et de rebondissements, et même un « happy ending »! Le tout s’ouvre avec une adaptation d’Étienne d’août, une des chansons-phares de l’album Trompe-l’oeil en version « plus de piano, et plus d’arrangements vocaux, s’il vous plaît! » Puis, on retrouve aussi un excellent « remix banger » (rien de moins !) de Fille à plumes, déjà assez décapante dans sa version originale. Mais quoi encore?  De l’inédit! Du jamais vu! On découvre la chanson M. Pupille, qui ne se retrouve sur aucun album de Malajube. Et en guise de conclusion détente, Étienne d’août en mode Elton John! Cette version, d’ailleurs renommée Elton d’août, mettra plein d’amour dans le coeur des mamans, avec ses arrangements de cordes et ses harmonies orchestrales.


Malajube - Trompe-l’oeil
Store

«Loin de marquer le déclin habituellement associé aux deuxièmes albums, Trompe-l’oeil voit Malajube repousser ses limites. Sur le plan mélodique, d’abord : Pâte filo, Étienne d’août et, surtout, Ton plat favori sont des tubes pop irrésistibles. Côté arrangements et habillage, c’est le buffet chinois: ambiances psychédéliques par-ci, riffs sabbathiens quasi métalliques par-là, invités de marque (Pierre Lapointe, Loco Locass, Simon Proulx des Trois accords), rythmes dansants. Et finalement, ces influences prog décantées avec finesse, au profit d’habiles croisements qui constituent les meilleurs moments de l’album. Le seul groupe francophone à pouvoir se mesurer avantageusement aux grosses pointures internationales hausse drastiquement les standards en matière de rock local. Eh oui, encore.» 4.7/5 (OL, Nightlife)


Malajube - Le compte complet
Store

« Enfin, un bon disque d’indie-pop en français! Correction: un très bon disque d’indie-pop en français! Le compte complet ne dure même pas trente minutes, mais on a amplement le temps d’y découvrir un univers, une vision sans pareil avec ce que le rock québécois nous avait apporté jusqu’à maintenant. Grosse influence emo, donc un son aux accents américains, mais le quatuor montréalais parvient à ré-apprêter ses emprunts à Fugazi ou à Modest Mouse de manière hautement personnelle et indéniablement locale. Ça tient beaucoup aux textes nerveux, sensibles et éclatés du chanteur Julien Mineau. Mais c’est surtout la qualité et l’originalité des arrangements, l’énergie pure et juvénile qui s’en dégage ainsi que la quantité de tubes irrésistibles que Malajube peut enfiler en si peu de temps qui épate, sur ce premier album. Comme si les Vulgaires Machins des premières heures et les Unicorns se rencontraient pour signer le meilleur album de rock francophone depuis des lustres. »
(OL, Nightlife)