Panier d’achat
We Are Wolves
_

Le désormais mythique trio We Are Wolves impose une musique honnête et libre comme la foudre céleste sur la montagne sacrée. Habités, ils peignent un paysage post-punk ponctué d’arbres analogues. Toujours, leur son primitif est fidèle à leur animal totem : indomptable. Disciples du rock et de l’électronique devant l’éternel, c’est à la jonction du punk et de l’électro que les loups ont fait leur tanière. Non Stop Je te Plie en Deux, le premier effort du groupe, voit le jour en 2005 sous étiquette américaine culte Fat Possum. We Are Wolves prend alors d’assaut l’Amérique de Nord et l’Europe, récoltant des mentions élogieuses dans les plus importants médias, de Rolling Stone Magazine au très sélectif blogue musical Pitchfork. Dans la foulée, le trio prend part à des festivals d’envergure internationale, notamment les Eurockéennes (France), le Dour Fest (Belgique), le Virgin Festival (Toronto), le Great Escape (UK) et le LA Weekly Detour Festival (L.A.). We Are Wolves a partagé la scène avec des groupes comme And You Will Know Us By The Trail of Dead, The (International) Noise Conspiracy, The Gossip, Gorillaz et Bloc Party. Le groupe a de plus joué un total de 400 concerts en Europe, aux États-Unis et au Canada.

Puis, We Are Wolves se tourne vers l’étiquette Dare To Care pour sortir ses deux albums suivants, Total Magique (2007) et Invisible Violence (2009). Encore une fois acclamés par la critique d’ici et d’ailleurs, ces albums leur ont valu de nombreux prix et nominations en plus de consolider leur notoriété enviable sur la scène internationale.

À l’automne 2012, Alexander Ortiz et Vincent Lévesque nous annoncent officiellement la venue d’un nouveau batteur, Pierre-Luc Bégin, qu’on a pu entendre au sein du groupe Polipe. Le trio retourne en studio et récidive en février 2013 avec une quatrième offrande sur l’autel du rock, leur troisième opus à paraître sous étiquette Dare To Care. La Mort Pop Club balaie tout sur son passage, invoquant d’inclassables souffles électriques. Fort de sa nouvelle dynamique, le groupe exulte d’adrénaline teintée de post-punk. Émergeant des vapeurs éthérées d’une transe interminable, les loups sont de retour.

Alexander Ortiz: Voix, basse, guitare Vincent Lévesque: Synthétiseurs, boîte à rythmes, voix, percussions Pierre-Luc Bégin: Batterie, voix, percussions




Liens
_

www.wearewolves.net
wearewolves.bandcamp.com/
www.facebook.com/wearewolvesmusic?ref=ts&fref=ts


Vidéos
_

We Are Wolves || Blue [vidéoclip officiel]We Are Wolves || Walking Commotion [live au Nationa]We Are Wolves || Holding Hands [live au National]We Are Wolves || Paloma [live au National]Dare To Care Fest || C’est la fête chez Dare To CareWe Are Wolves || La Fabrique part.2 [Fight & Kiss]We Are Wolves || La Fabrique part.1 [Psychic Kids]We Are Wolves || Holding Hands [vidéoclip officiel]We Are Wolves || Invisible Violence [lancement]La tournée Dare To Care || Être Eli BissonnetteLa tournée Dare To Care || ChicoutimiWe Are Wolves || Coconut Night [vidéoclip officiel]We Are Wolves || Coconut Night [avant-goût]We Are Wolves || Sur le plateau du vidéoclip de Coconut NightWe Are Wolves || Fight & Kiss [vidéoclip officiel]We Are Wolves || Little Birds [vidéoclip officiel]We Are Wolves || Magique [live au Festival de Mode et Design de Montréal]We Are Wolves || L.L. Roméo [live au Festival de Mode et Design de Montréal]


PHOTOS
_




Contact
_

Relations de Presse : Marianne Drolet-Paré

Promo Radio : Claudie Jalbert

Booking : Julien Hébert-Maheu

LES SPECTACLES
_

Montréal, Club Soda , 18.00$
2 mai 2014, 23:00

Montréal, Club Soda, 18.00$
2 mai 2014, 23:00

Spectacles passés

albums
_

We Are Wolves - La Mort Pop Club
Boutique

Quatrième offrande depuis qu’Alexander Ortiz et Vincent Lévesque ont formés We Are Wolves au tournant des années 2000, LA MORT POP CLUB marque l'attachement du groupe au minimalisme et s'approche parfois, sans pour autant délaisser les expérimentations analogues, du fuzz agité des guitares garage punk au profit de constructions à la fois mélodiques, pop et férocement rock. Une nouvelle palette de noirs sensible et brutale construite en périphérie de la mort.


We Are Wolves - Invisible Violence
Boutique

«Le trio laisse davantage place à sa culture musicale sur des pièces qui s’inspirent aussi bien du punk des Buzzcocks (« Holding Hands » ) que de la disco de Giorgio Moroder (« Reaching for The Sky »), alors que la voix d’Alexander Ortiz rappelle celle d’Ozzy Osbourne (assez intéressant sur une pièce new wave comme « Blue »). On trouve aussi une pièce en français (très belle « Rue oblique», dont le romantisme sert bien la langue) et en espagnol (« Paloma »). Les pièces prennent le temps de reprendre leur souffle, ce qui laisse plus de place aux émotions qui se dégagent de chansons vibrantes comme « Walking Commotion.»

La grande force de cet album: la façon dont WAW arrive à s’approprier toutes ces influences pour en faire quelque chose de nouveau et de personnel, avec ce mélange accoutumé de cordes électriques et de clavier, cependant moins trafiqué qu’à l’habitude. En ce sens, la pochette propose une belle métaphore de l’album: les traditionnelles têtes de mort (symbole rock par excellence) sur fond blanc (le côté plus pop de cet album) se fondent parmi les fleurs (son côté plus naturel).» (Bande à part, Radio-Canada)


We Are Wolves - WE ARE WOLVES / GHISLAIN POIRIER - "Split / remix"
Boutique

Sur ce 12” We Are Wolves et Ghislain Poirier s’échangent la balle en remixant le premier extrait de leur nouvel album respectif. C’est ainsi que Ghislain reprend « Fight and Kiss » et Les Loups s’attaquent à « Diaspora ». Que de gros beats sur chacune des pièces où la bass est omniprésente. Un cadeau pour les pistes de danse!


We Are Wolves - Total magique
Boutique

"Deux années après le jouissif Non-Stop..., la troupe dance-punk poursuit son délire sur Total magique. Avec la même énergie que son prédécesseur, on détecte tout de même une certaine maturité derrière ces nouvelles rythmiques diaboliques et les incantations vociférées par le chanteur Alexander Ortiz. À noter aussi, la production léchée du compact, qui n’enlève toutefois rien à la douce folie du trio. Outres les habitués de la meute, les amateurs de The Rapture et Crystal Castles devraient aussi être ensorcelés." ICI


We Are Wolves - Fight And Kiss
Boutique

Fidèle à lui-même, le trio balance sur ce 45 tours des rythmes viscéraux flanqués des vrombissements crasses de la basse et des synthétiseurs qui ne nous laisse aucun choix mais de danser avec les loups! Procurez-vous ce record car vous ne retrouverez pas Coconut 155 sur l’album qui sortira en septembre.